LE TRANSPORT DANS LA VENTE AU DÉTAIL B2C ET B2B — DES ENSEIGNEMENTS MUTUELLEMENT PARTAGÉS

Comme nous le savons tous, le commerce B2C traverse actuellement une période agitée. Mais que cela signifie-t-il concrètement pour les expéditeurs ?

Dans le secteur de la vente au détail, la chaîne d'approvisionnement a eu beaucoup de mal à s'adapter à l'évolution du comportement des consommateurs. Car les consommateurs veulent leurs produits immédiatement, avec la possibilité de les retourner facilement sans pour autant payer de supplément pour bénéficier de ce privilège. Ils veulent également tirer avantage d'une approche omnicanal, c'est-à-dire d'une expérience d'achat fluide, proposée en ligne, par téléphone et dans une infrastructure physique. On pourrait penser que ces attentes ne concernent que le B2C, mais loin s'en faut.

Pour répondre aux attentes des clients, les détaillants doivent disposer d'une chaîne d'approvisionnement agile, capable de réagir rapidement aux fluctuations de la demande. Un détaillant n'a aucune chance de se démarquer sur un marché en constante évolution sans optimiser ses processus de transport des deux côtés.

FLEXIBILITÉ ET RÉACTIVITÉ

Dans le secteur des transports, la capacité à réagir rapidement compte pour beaucoup dans la réussite. Les aléas sont nombreux : un énorme embouteillage entraînant le retard d'une flotte de camions, un conducteur qui s'absente, certains produits qui n'arrivent jamais... Autrefois, ces situations étaient de purs cauchemars pour les responsables logistiques et leurs équipes. Les outils utilisés dans le secteur n'apportaient tout simplement pas assez de visibilité, ce qui ne manquait pas d'engendrer certaines perturbations. 

Les conducteurs étaient alors contraints (et le sont parfois toujours) d'envoyer des mises à jour par téléphone, par SMS ou par e-mail. En plus d'être inexactes, toutes ces tâches extrêmement chronophages soulèvent des risques considérables si un seul membre de la chaîne oublie de remplir une cellule sur une feuille de calcul ou d'envoyer un SMS. Avec un tel manque de visibilité, il est difficile de planifier les événements inattendus et d'en atténuer les conséquences. Or, dans le monde du transport, l'inattendu fait partie du quotidien. Mais aujourd'hui, avec des solutions telles que Live Tracking, les détaillants disposent d'une visibilité totale sur la localisation des marchandises et ont la possibilité de connaître leur heure d'arrivée prévue de façon dynamique. 

Les détaillants sont en mesure de réagir en toute confiance aux changements de situation côté B2C, en sachant exactement où se trouve leur stock et dans quelles quantités. Cela leur permet potentiellement de réacheminer le chargement vers une autre destination. Imaginons qu'un produit, contre toute attente, s'est particulièrement bien vendu dans un secteur géographique donné et qu'un camion transportant ce produit se dirige vers un autre endroit où sa popularité est moindre. Avec des solutions comme Live Tracking, vous pouvez évaluer la faisabilité du réacheminement de la cargaison. 
Mais il existe d'autres raisons pour lesquelles le transport B2B devrait prendre exemple sur le B2C.

RENDRE LE TRANSPORT PLUS ACCESSIBLE 

Pour les jeunes diplômés tout comme quiconque rejoindrait le monde du transport, les outils actuellement utilisés dans le secteur manquent cruellement d'intuitivité. L'utilisation de feuilles de calcul pour gérer l'approvisionnement de fret ou la réservation de créneaux ne fera que paraître archaïque aux yeux de tous ceux qui ont grandi avec les interfaces conviviales d'outils tels que Airbnb, Dropbox et Uber. Ce n'est pas quelque chose qu'ils vont assimiler rapidement. Et ils n'ont pas lieu de le faire.
 
Chez Alpega, nous avons investi massivement dans des initiatives visant à apporter à nos utilisateurs la meilleure expérience possible, qu'il s'agisse de faire appel à des professionnels du fret expérimentés pour aborder les problématiques liées aux appels d'offres en cours, ou d'organiser des ateliers avec les expéditeurs, les transporteurs et les prestataires logistiques 3PL pour perfectionner notre solution de réservation de créneaux. 

Notre solution Smart Booking, par exemple, est partie d'une simple feuille extraite de sites Web de vente de billets B2C pour produire un processus de réservation fluide. Non seulement les retours du marché ont été très positifs, mais les nouveaux employés sont également en mesure d'apprendre de façon intuitive à utiliser le logiciel pour devenir rapidement opérationnels. Qui plus est, la solution évite la plupart des frustrations que les gens rencontrent habituellement avec certaines plates-formes logicielles d'ancienne génération.

UN MATCH EN DEUX ROUNDS

Il n'y a aucun intérêt pour les détaillants de mettre en place une chaîne d'approvisionnement B2C de pointe si le segment B2B ne peut pas suivre le rythme. Adopter une approche globale de chaque côté en faisant en sorte que chacun bénéficie de l'appui de l'autre, tel est le meilleur moyen de découvrir des synergies et d'assurer des performances optimales. Et cela ne peut que contribuer à augmenter la satisfaction des employés qui n'auront plus à perdre de temps à éplucher des fichiers Excel.

Les dernières informations du monde du transport, de la logistique et de la chaîne d'approvisionnement, proposées par notre équipe d'experts

Les catégories